DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : Ban Ki-Moon hausse le ton


Syrie

Syrie : Ban Ki-Moon hausse le ton

Le Secrétaire Général des Nations Unies a pressé ce lundi le Conseil de Sécurité d’intervenir en Syrie.

En octobre, la Russie et la Chine avaient opposé leur veto à un projet de résolution de l’ONU sur la Syrie.

Ban Ki-Moon s’est exprimé en marge d’un sommet sur l‘énergie, à Abu Dhabi :

“Je sais qu’il existe des différences d’opinions parmi les membres du Conseil de Sécurité, mais le nombre de victimes a atteint un niveau tellement inacceptable que nous ne pouvons laisser cette situation perdurer ainsi. Ceci est mon appel urgent”.

Sur le terrain, les combats entre armée syrienne et combattants rebelles ne montrent aucun signe de trêve…

L’opposition armée a fait de la ville de Zabadani, non loin de la frontière avec le Liban, l’une de ses places fortes.

“Nous sommes l’Armée Syrienne Libre, déclare l’un de ses combattants, et parmi nous il y a des soldats et des officiers qui ont déserté de l’armée syrienne. L’Armée Syrienne Libre protège les citoyens syriens dans des zones comme celle où nous nous trouvons, à Zabadani”.

L’Armée Syrienne Libre s’est par ailleurs alliée au Conseil National Syrien, qui regroupe plusieurs mouvements d’opposition, en annonçant la création d’un bureau commun de liaison.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kazakhstan : l'opposition appelle à manifester contre les résultats des législatives