DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vingt-neuf personnes manquent toujours à l'appel après le naufrage du Costa Concordia

Vous lisez:

Vingt-neuf personnes manquent toujours à l'appel après le naufrage du Costa Concordia

Taille du texte Aa Aa

C’est le commandant général des garde-côtes italiens qui l’a annoncé hier soir en précisant qu’il s’agissait de 25 passagers et de 4 membres d‘équipage.

A ce jour, le bilan fait état de sept morts dont deux français lorsque le bâteau qui transportait plus de 4200 personnes a heurté un rocher vendredi soir près de l‘île du Giglio au large de la Toscane.

A lire aussi- Costa Concordia : le boom de l’industrie de la croisière

Les opérations de recherches sont très périlleuses.

Le commandant du Costa Concordia est de plus en plus dans la ligne de mire. Le procureur a dénoncé une erreur inexcusable lorsqu il a décidé de passer tout près de la côte. Il en a rajouté en précisant avoir la preuve que le commandant avait abandonné son navire alors que de nombreux passagers attendaient d‘être évacués.

Francesco Schettino est en détention à Grossetto et tente de se défendre mais il a été accablé aussi bien par le pdg de sa compagnie que par les passagers excédés par son attitude lors des opérations de secours en pleine nuit. Des opérations qui ont tourné au chaos général.

Outre les disparus, les autorités italiennes sont également inquiètes par le risque d’une marée noire potentielle. Le navire géant a plus de 2300 tonnes de carburant dans ses entrailles. Un liquide huileux a déjà été reperé. L‘état de catastrophe naturelle va être décrétée pour accélérer la mobilisation et une société néerlandaise doit sécuriser le navire et pomper ses cales.