DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Conversation à charge pour le commandant du Costa


Italie

Conversation à charge pour le commandant du Costa

Aujourd’hui l‘échange téléphonique musclé entre le commandant du Costa Concordia, Francesco Schettino, et le commandant Gregorio De Falco de la capitainerie du port de Livourne a été rendu publique.

Une conversation à charge pour Schettino alors que les témoignages divergent sur le fait qu’il soit ou non remonté à bord du navire de croisière pour piloter les opérations de secours:

Commandant Gregorio De Falco de la capitainerie: “non, je vous en prie… Là maintenant vous y allez, vous remontez à bord. Vous m’assurez que vous êtes en train de remonter à bord…”

Schettino: “je suis déjà en train d’y aller là, je suis là, je ne vais nulle part, je suis là…”

De Falco: “Qu‘êtes-vous en train de faire commandant ?”

Schettino: “Je coordonne les secours…”

De Falco: “Qui est-ce qui coordonne là-bas ? Maintenant vous remontez à bord pour coordonner les secours à bord. Vous refusez là ? “

Schettino: “Non non, je ne refuse pas”.

De Falco: “Vous refusez de remonter à bord ? Dites-moi pour quel motif vous n’y allez pas ?”

Schettino: “Je ne suis pas en train d’y aller parce qu’il y a l’autre bâteau de sauvetage qui s’est arrêté…”

De Falco: “Vous allez à bord, c’est un ordre. Vous ne devez pas penser à autre chose. Vous avez déclaré l’abandon du navire. Maintenant c’est moi qui commande. Vous remontez à bord !! ….

Il y a déjà des cadavres Schettino”.

Schettino: “Il y en a combien ?”

De Falco: “Je ne sais pas.. Un c’est sûr, je l’ai entendu. C’est à vous de me le dire combien, bon sang !!!”

Schettino: “Mais vous vous rendez compte qu’il fait nuit et qu’ici on ne voit rien ?”

De Falco: “Qu’est-ce que vous voulez faire Schettino, rentrer à la maison ? ….

“Cela fait une heure que vous me dites ça. Maintenant vous allez à bord, allez A B-O-R-D !! Et vous venez me dire tout de suite combien il y a de gens”.

Schettino: “D’accord commandant”

De Falco: “Allez-y immédiatement !!”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : le juge Garzon dans le box des accusés