DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Portugal : le gouvernement renonce à l'augmentation du temps de travail

Vous lisez:

Portugal : le gouvernement renonce à l'augmentation du temps de travail

Taille du texte Aa Aa

C‘était une des contrepartie du plan d’aide financière de l’Union européenne, du FMI et de la BCE : le gouvernement portugais a obtenu des partenaires sociaux plusieurs changements du code du travail, notamment la suppression de quatre jours fériés, et de trois jours de congés payés et l’assouplissement des horaires de travail.

“Le Portugal montre au monde, aux marchés qu’une nouvelle fois nous savons dépasser nos différences et que nous pouvons être unis dans les moments difficiles, a affirmé Alvaro Santos Pereira, le ministre de l‘Économie”.

Le Portugal va faire face en 2012 selon les prévisions du FMI à un déficit budgétaire toujours élevé, à une récession économique et à un taux de chômage élevé.

Pour présenter un budget draconien, la puissance publique portugaise voulait augmenter de 30 minutes le travail quotidien dans les entreprises privées du pays : ce projet, important, dans l’optique du redressement budgétaire, a du être abandonnée par le gouvernement qui a pu ainsi faire passer les autres changements au code du travail. On signalera enfin que la plus grande centrale syndicale portugaise a quitté très tôt la table des négociations.