DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le juge Garzon devant ses juges en Espagne

Vous lisez:

Le juge Garzon devant ses juges en Espagne

Taille du texte Aa Aa

Connu dans le monde entier pour avoir défendu les droits de l’homme et fait interpeller le dictateur Pinochet, Baltasar Garzon a comparu hier pour la première fois devant le Tribunal suprême à Madrid.

Le président du Tribunal lui a demandé d’enlever sa toge de juge non sans émotion.

Garzon est accusé d’avoir ordonné des écoutes de conversations entre des suspects incarcérés et leurs avocats. Une violation des droits de la défense, dans une enquête de corruption qui avait éclaboussé la droite espagnole en 2009.

Le magistrat a tenté de convaincre les juges de la légalité de ces écoutes. Il affirme que des communications entre détenus ont été interceptées dans le but de mettre fin “à des activités liées à du blanchiment de capitaux”.

Il risque dans ce procès une interdiction d’exercer allant jusqu‘à 17 ans. Cela pourrait signer la fin de sa carrière qui est suspendu depuis mai 2010.

Garzon sera aussi jugé dès mardi prochain pour avoir tenté de remuer le passé franquiste de l’Espagne. Un dossier très sensible, 37 ans après la fin de la dictature, les blessures étant toujours mal refermées.

Garzon est soutenu par les victimes du franquisme qui dénoncent ces poursuites et parlent de honte pour le royaume espagnol.