DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Viktor Orban devant le Parlement européen pour s'expliquer sur la nouvelle constitution


Le bureau de Bruxelles

Viktor Orban devant le Parlement européen pour s'expliquer sur la nouvelle constitution

Les eurodéputés ont certes apprécié que le chef du gouverment hongrois choisisse le Parlement européen pour s’expliquer sur les lois constitutionnelles qui font l’objet de trois procédures d’infraction lancées hier par la Commission européenne. Mais rares sont ceux qui ont été convaincus par les détails fournis par Viktor Orban.

Guy Verhofstadt, président du groupe des libéraux au Parlement européen.

“J’ai ici un document, un document qui regroupe une trentaine de dispositions constitutionnelles contestables. Donc je trouve très surprenant de dire aujourd’hui qu’il n’y a pas de problème en Hongrie”.

Le co-président du groupe Europe-Ecologie les Verts dénonce lui aussi les changements apportés à la nouvelle constitution hongroise.

Daniel Cohn-Bendit.

“Qu’il y a un renouvellement, c’est vrai, mais qui dit renouvellement, ca peut être dans la bonne direction ou dans la mauvaise direction. Et nous vous disons que vous allez dans la direction de MM. Chavez, et Castro et de tous les gouvernements totalitaires et autoritaires de ce bas monde que nous combattons ensemble avec vous”.

Viktor Orban s’est dit prêt à modifier certaines dispositions techniques, mais dans le fond, le nouveau texte ne viole pas, selon lui, les valeurs européennes…

Viktor Orban, premier ministre hongrois.

“Nous avons des valeurs chrétiennes, nous pensons qu’appartenir à une nation est important, et que la famille est importante. Peut-être sommes-nous en minorité avec cette position en Europe mais nous avons la liberté de la représenter”.

Le chef du gouvernement hongrois a donc quitté l’hémicycle sous des applaudissements relativement discrets.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Première intervention de la présidence danoise devant le Parlement européen