DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : baisse des taux obligataires malgré la perte du triple A

Vous lisez:

France : baisse des taux obligataires malgré la perte du triple A

Taille du texte Aa Aa

Le premier appel de la France au marché obligataire après la perte du triple A, a été un succès jeudi : le Trésor français a levé plus de 9 milliards d’euros de dette obligataire comprenant surtout des titres à échéance de moyen terme. La demande a été deux fois supérieure à l’offre en moyenne et les taux d’emprunt ont été bien inférieurs à ceux des précédentes opérations. Pas si étonnant que ça finalement.

“Je pense surtout que les marchés avaient anticipé une dégradation par cette agence de notation, de la notation d’un cran de la dette de la France, affirme Gregory Moore, analyste chez Montpensier finances. Aujourd’hui en tous cas la France n’est pas vue comme un mauvais élève puisqu’elle arrive à emprunter à des taux qui étaient inférieurs à ceux d’il y a quinze jours”.

Pour sa part le président français Nicolas Sarkozy qui n’est toujours pas candidat officiel à l‘élection du 22 avril, était à Lyon jeudi : il a exprimé sa vision de la situation économique en France”.

“Ce ne sont pas ce que disent les agences qui compte. Ce ne sont pas les agences qui font les politiques des Etats. Ce qui compte c’est que nous avons trop

d’endettement, trop de déficits, trop de dépenses. Et qu’il convient de réduire ces dépenses, cet endettement et ce déficit”.

En ce qui concerne la taxe Tobin sur les transactions financières, “la France montrera l’exemple, elle fera la taxe sur les transactions financières, a déclaré

Nicolas Sarkozy, ajoutant : elle entraînera derrière elle l’ensemble de l’Europe et je l’espère l’ensemble du monde”.