DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La justice britannique autorise l'éviction des indignés de Londres

Vous lisez:

La justice britannique autorise l'éviction des indignés de Londres

Taille du texte Aa Aa

Une décision dénoncée par ces manifestants anti-capitalistes qui étaient une quarantaine.

La Haute Cour a donné raison aux autorités de la capitale. Ces dernières avaient demandé l‘évacuation du camp arguant que les dizaines de tentes constituaient une “obstruction illégale de la voie publique” sur le parvis de la Cathédrale Saint-Paul, un des hauts touristiques de Londres. Cette dernière avait même dû fermer fin octobre pour des raisons d’hygiène et de sécurité. Une première depuis 1945.

Les militants anticapitalistes ont annoncé par la voix de leur avocat John Cooper qu’ils allaient faire appel de la décision des juges.

Les indignés londoniens veulent poursuivre leur lutte entamée le 15 octobre dernier. Un mouvement pour dénoncer l’austérité et les inégalités dans le sillage de celui de New York dont le campement avait été démantelé par la force à la mi-novembre.