DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielles russes: Prokhorov et Iavlinski déposent leurs signatures


Russie

Présidentielles russes: Prokhorov et Iavlinski déposent leurs signatures

Deux candidats à la présidentielle russe de mars prochain ont déposé leurs signatures de soutien. Il en faut au total 2 millions pour tout candidat n‘étant pas désigné par un parti représenté à la Douma. C’est le cas du milliardaire Mikhaïl Prokhorov, que certains soupçonnent d‘être utilisé par le Kremlin pour canaliser le mécontentement de la population.

“J’ai absolument confiance dans la qualité de mes signatures.” a-t-il déclaré. “Je crois que nous avons rendu le travail de la commission électorale bien plus facile.”

La vieille garde démocrate du parti Iabloko, qui n’est pas parvenu à obtenir le nombre de voix nécessaires pour rentrer à la Douma a néanmoins son candidat. Il s’agit de Grigori Iavlinski. Même s’il a recueilli 2,1 millions de signatures, il pense que la décision de la commission au sujet de sa candidature sera avant tout politique, et dépendra, en dernière instance, du Kremlin.

Vladimir Poutine a vivement réagi à un mouvement lancé aujourd’hui par des célébrités. Elles ont créé la “Ligue des électeurs” pour garantir un scrutin honnête.

“Ils disent qu’ils veulent le dialogue et que nous ne voulons pas les écouter. Nous les avons invité, mais ils ne viennent pas. J’ai une question: que veulent-ils? Ils veulent dire qu’il n’y a pas de dialogue, ou ils ne veulent pas dialoguer?” a ironisé le premier ministre russe.

La contestation a été déclenchée par les fraudes largement dénoncées lors des législatives du 4 décembre. L’opposition est parvenue à deux reprises à réunir des dizaines de milliers de manifestants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Concordia : la sécurité des paquebots géants mise en cause