DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Primaires républicaines : Rick Perry jette l'éponge

Vous lisez:

Primaires républicaines : Rick Perry jette l'éponge

Taille du texte Aa Aa

La campagne des primaires chez les républicains réserve décidément son lot de surprises et de rebondissements. Ce jeudi, Rick Perry, l’ultraconservateur gouverneur du Texas, a annoncé qu’il se retirait de la course à l’investiture et qu’il apportait son soutien au candidat Newt Gingrich.

Fervent défenseur des valeurs chrétiennes, Perry n’est jamais vraiment parvenu à décoller dans les sondages, en raison notamment de ses gaffes à répétition. On se souvient en particulier d’un grand moment de solitude lors d’un débat télévisé en novembre : victime d’un embarrassant trou de mémoire, il s‘était alors montré incapable de citer quelques uns des points essentiels de son programme.

Un retrait de plus qui fait en tous cas l’affaire de ceux qui restent, ils ne sont plus que 4 dans le camp républicain : Mitt Romney, le grand favori, qui devra donc se passer des voix de Perry qui reviennent à son rival Newt Gingrich, second favori des primaires. Toujours en course également : Ron Paul, et enfin l’ultracatholique Rick Santorum.

Et ce jeudi aura été celui de tous les désaveux pour Mitt Romney, puisque c’est finalement son rival Santorum qui a été déclaré vainqueur du caucus de l’Iowa qui avait lieu le 3 janvier dernier. Un dépouillement final certifié conforme par le Parti républicain invalide en effet le résultat annoncé le soir du vote.

Mais Romney pourra tout de même se consoler de conserver la tête dans les sondages réalisés pour la prochaine primaire qui aura lieu ce samedi, en Caroline du Sud.