DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Concordia: les familles des disparus sur l'île de Giglio

Vous lisez:

Concordia: les familles des disparus sur l'île de Giglio

Taille du texte Aa Aa

Les familles des victimes du naufrage du Concordia rendent hommage à leurs proches. Certains sont déjà fixés – onze corps ont déjà été retrouvés – mais d’autres espèrent encore. 24 passagers sont toujours portés disparus.Alors, certains s’accrochent encore au maigre espoir que l’un des leurs soit encore en vie.

Les recherches ont été suspendues pour l’instant en raison de la grande instabilité de l‘épave due au mauvais temps.

Parmi les personnes qui manquent à l’appel, on compte douze touristes allemands, cinq Italiens, deux Français, deux Américains et trois membres de l‘équipage.

La société propriétaire du navire se décharge de toute responsabilité et continue d’accabler le commandant du Concordia. Il est accusé d’homicides multiples. C’est lui qui aurait pris la décision imprudente de s’approcher de l‘île de Giglio. Il serait donc responsable du naufrage et coupable d’avoir abandonner les passagers à leur sort. Pour cela, il risque jusqu‘à quinze ans de prison.

Avec le mauvais temps, le risque est que la mer, agitée, déplace brusquement le bateau et qu’il se brise. Le réservoir contient près de 2400 tonnes de carburant. Une fuite provoquerait un désastre écologique dans l’archipel toscan.

Les autorités étudient donc plusieurs pistes pour stabiliser le bateau. En attendant, un robot sous-marin est à la recherche des points d’appui du navire.

La société néerlandaise qui doit mener les opérations de pompage se dit prête à les entamer. Elle n’attend plus que le feu vert des autorités.