DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sundance : le cinéma indépendant en bonne santé selon Robert Redford


Etats-Unis

Sundance : le cinéma indépendant en bonne santé selon Robert Redford

Park City. Station de ski dans l’ouest des États-Unis. A peine 8000 habitants, un peu plus à l’occasion du Sundance, LE festival du cinéma indépendant. Au menu de cette 28ème édition, 177 longs-métrages dont 45 premiers films, venus 30 pays.

Optimiste quant à l‘évolution du cinéma indépendant américain, le fondateur de Sundance Robert Redford, s’est montré plus sarcastique sur la politique intérieure, raillant l‘égo du candidat républicain, ou l’inertie des parlementaires. Ambiance…

“Ce n’est pas un secret, nous sommes dans une période sinistre et morose, a déclaré Robert Redford.

En plus, nous subissons la paralysie du gouvernement. Donc tout ça fait que c’est morose. Mais il y a aussi un point positif, dont on peut être fier. On s’apprête à voir cette semaine le travail des artistes, qui reflète cette morosité, sauf qu’ici, il n’y a pas de paralysie.”

Un dynamisme qui attire les habitués des grosses productions hollywoodiennes, sont notamment attendus Catherine Zeta Jones, Sigourney Weaver ou encore Bruce Willis.

Des milliers de festivaliers devraient également converger vers Park City, à l’instar de Mandi Hornickel, résidente de Chicago :

“Moi je viens pour les films, je suis mordue de cinéma, et c’est super de pouvoir voir les films avant tout le monde, et puis les gens sont vraiment sympa. C’est en discutant avec des festivaliers, des habitués que je me suis dit qu’il fallait que je tente l’expérience!”

Projeté lors de l’ouverture, “The queen of Versailles”. Ce film documentaire signé Laura Greenfield narre les aléas du rêve américain, sur fond de crise immobilière.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vers un retrait anticipé des troupes françaises d'Afghanistan?