DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Recueillement et prières sur l'île de Giglio


Italie

Recueillement et prières sur l'île de Giglio

Des familles de quelques unes des victimes du naufrage du Costa Concordia ont lancé hier des fleurs près de l‘épave du navire de croisière. Elles se sont ensuite recueillies dans la petite église locale.

Parmi la vingtaine de personnes portées disparues, figure Maria D’introno, une Italienne de 30 ans qui ne savait pas nager. Elle s‘était jetée à l’eau munie d’un simple gilet de sauvetage.

L’avocate de la famille D’Introno, Cristina Botto, soulignait hier que les proches gardaient l’espoir. “Les corps des disparus n’ont pas encore été tous retrouvés, alors c’est humain, c’est même un devoir d’espérer encore. Parfois, ces tragédies, comme le tsunami, nous apprennent que l’on retrouve des survivants longtemps après. Tant que le bateau n’est pas fouillé totalement, on ne peut rien dire. On veut simplement espérer.”

Pour mieux comprendre la tragédie, la police a été chargée par le parquet de rechercher toutes les vidéos tournées à bord par des passagers avec leurs téléphones portables.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ecran noir pour Press TV au Royaume-Uni