DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Génocide arménien : la proposition de loi entre les mains des sénateurs

Vous lisez:

Génocide arménien : la proposition de loi entre les mains des sénateurs

Taille du texte Aa Aa

En France, le Sénat doit se prononcer à son tour aujourd’hui sur la loi punissant la négation du génocide arménien. Approuvé il y a un mois par les députés, le texte divise les sénateurs. Il a même été rejeté la semaine dernière par la Commission des lois du Sénat qui le juge contraire à la Constitution.

Malgré les pressions d’Ankara, le texte devrait malgré tout passer et détériorer un peu plus les relations diplomatiques entre la France et la Turquie. Une manifestation a rassemblé quelques 15 000 Turcs samedi à Paris.

Pour Zeynel Lule, journaliste et expert dans les relations franco-turques, la prochaine élection présidentielle française devrait permettre de calmer les tensions entre les deux pays : «Beaucoup de gens ici en Turquie pensent que Sarkozy va perdre sa place au profit des socialistes. Si cela se produit, je pense que les socialistes vont tenter de restaurer les relations diplomatiques.»

Après le vote du texte par les députés, Ankara avait suspendu en partie sa coopération diplomatique et militaire avec Paris. D’autres sanctions, notamment commerciales, pourraient tomber si les sénateurs approuvent eux aussi le texte.

Le correspondant d’Euronews à Istanbul, Bora Bayraktar : « La Turquie attend en silence le vote des sénateurs français. Mais combien de temps ce silence va-t-il encore durer? Nous aurons sans doute la réponse ce soir devant le consulat français. »