DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La violence ne faiblit pas en Syrie et la Ligue Arabe appelle Assad à quitter le pouvoir


Syrie

La violence ne faiblit pas en Syrie et la Ligue Arabe appelle Assad à quitter le pouvoir

La répression de la révolte lancée il y a plus de dix mois se poursuit avec la mort lundi d’une vingtaine de civils à travers tout le pays dont Homs.

Et Damas a rejeté une nouvelle initiative de l’organisation arabe prévoyant à terme un départ du président syrien. Une atteinte à sa souveraineté nationale.

“Homs est en plein désordre. C’est le chaos. On tue, on vole. Les gens meurent. Nous avons fermé nos boutiques. Tous les jours, deux-trois ou quatre personnes sont kidnappées, honte sur eux, nous voulons en finir avec ça, c’est pas une vie”, dénonce ce commerçant.

Chaque camp fait de ses morts des martyrs de sa cause et les funérailles sont propices à vanter l’héroisme de part et d’autres.

La mission des observateurs arabes déployés depuis fin décembre a été prolongée par la Ligue malgré la poursuite de la répression qui a fait selon l’ONU plus de 5400 morts depuis mars dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Crise sociale en Roumanie: un ministre limogé