DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le ton se durcit entre l'Iran et les Européens

Vous lisez:

Le ton se durcit entre l'Iran et les Européens

Taille du texte Aa Aa

Angela Merkel, David Cameron et Nicolas Sarkozy exigent l’arrêt “immédiat” du programme nucléaire iranien. La chancelière allemande, le Premier ministre britannique et le président français ont lancé cet appel commun après l’adoption par l’Union européenne d’un embargo sur le pétrole iranien.

Les trois dirigeants affirment aussi que la porte est ouverte si l’Iran accepte de s’engager sérieusement dans des négociations de fond sur son programme nucléaire.

La pression est donc sur Téhéran selon Catherine Ashton qui a utilisé les mêmes mots que les trois dirigeants européens en terme de fermeté vis-à-vis de l’Iran mais aussi de relative ouverture.

Des “sanctions injustes et vouées à l‘échec” selon Téhéran qui affirme par la voix de son porte-parole du ministère des Affaires étrangères que cela n’empêchera pas l’Iran d’obtenir ses droits fondamentaux en matière nucléaire. Un programme civil mais que les occidentaux soupçonnent d‘être militaire.

La République Islamique menace en représailles de fermer le stratégique détroit d’Ormuz.

Israël et Washington ont salué l’embargo pétrolier européen et estime qu’il s’agit d’une étape importante” alors que Moscou parle de diktat et d’approche erronée. La Russie estime néanmoins qu’il reste une chance de reprise pour les pourparlers même si ces derniers sont au point mort depuis un an.