DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prestation de serment pour les nouveaux députés égyptiens

Vous lisez:

Prestation de serment pour les nouveaux députés égyptiens

Taille du texte Aa Aa

Issue des premières élections de l‘ère post-Moubarak, cette assemblée est dominée aux trois quarts par des islamistes. L’un d’entres eux a été élu président de la Chambre.

Les 508 élus dont seulement une poignée de femmes ont juré de protéger l’Egypte et de défendre la constitution dont ils doivent élaborer une nouvelle mouture via une commission.

A l’extérieur, des manifestants ont accueilli les nouveaux députés en réclamant une libération immédiate des prisonniers politiques et un renforcement des libertés.

Pour ce député libéral proche des manifestants de la Place Tahrir opposé au pouvoir militaire,

“Parmi les défis que nous devons relever, nous devons trouver une position face aux partis islamistes au sein du parlement et gérer les relations avec le conseil militaire pendant la période transitoire afin d’organiser les élections présidentielles dans les plus brefs délais”, explique Mustafa Najar.

En attendant, l’armée gouverne par décrets et contrôle un gouvernement civil ce qui rend les prérogatives de ce parlement assez floues selon notre envoyé spécial Riad Muasses :

“Un parlement élu démocratiquement est la première avancée de la révolution égyptienne mais les difficultés auxquelles il doit faire face sont énormes” selon notre envoyé spécial au Caire, Riad Muasses.