DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : nouveaux attentats anti-chiites


Irak

Irak : nouveaux attentats anti-chiites

En Irak, une dizaine de personnes ont été tuées ce mardi dans une série d’attentats qui ont frappé plusieurs quartiers chiites de la capitale. Ces attaques aggravent un peu plus la crise politique que traverse le pays, avec des tensions religieuses entre sunnites et chiites.

Récemment, le Premier ministre irakien a accusé la Turquie d’interférer dans les affaires intérieures en soutenant les sunnites. Le chef du gouvernement turc a répondu ce mardi. “On ne peut pas regarder un conflit confessionnel en Irak sans réagir, a expliqué Recep Tayyip Erdogan. Celui qui ne réagit pas face à un conflit fratricide s’en fait le complice”.

Plus de 200 personnes essentiellement des chiites ont été tuées dans des attentats depuis la mi-décembre. Ces violences ont éclaté alors que les derniers soldats américains quittaient le territoire.

Les dissensions se font sentir jusqu’au sommet de l’Etat. L’ancien vice-président, le sunnite Al-Hachémi, est ainsi poursuivi, car il est accusé d’avoir orchestré des attentats anti-chiites.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie : décès d'un chauffeur routier en grève