DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kenya : La CPI envisage un procès contre les auteurs des violences de 2007


monde

Kenya : La CPI envisage un procès contre les auteurs des violences de 2007

La Cour pénale internationale ouvre la voie à un procès contre les responsables présumés des violences de 2007 au Kenya. Quatre hauts fonctionnaires, dont deux candidats à la prochaine présidentielle, sont soupçonnés de crimes contre l’humanité après la réelection controversée du Président Kibaki.

ANNE KANDIE a suivi l’annonce de la CPI à la télévision, dans un café kenyan. “Ca fait très longtemps que j’attends cela. Ce qui s’est passé m’a vraiment blessé. Je veux que justice soit faite, sans quoi mes droits seront bafoués”, souligne cette victime de ces violences.

Pour Ken Wafula, militant des droits de l’Homme, “Justice ne sera rendue que lorsque les quatre hommes seront condamnés. Un tribunal local doit juger ceux qui ont brûlé leurs maisons et tué leurs proches. Il faut les destituer.”

La Cour pénale internationale de La Haye a notamment confirmé hier les charges contre le vice-Premier ministre Uhuru Kenyatta, proche de Mwai Kibaki, et son adversaire politique William Ruto, un ancien ministre proche du chef du gouvernement Raila Odinga.

Aujourd’hui réunis dans un gouvernement de coalition, le Président Kibaki et son adversaire Raila Odinga se sont disputé la vistiore de la dernière présidentielle. Les violences perpétrées par leurs supporters ont fait quelque 1.200 morts et des centaines de milliers de déplacées..

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Que s'est-il passé en Arménie en 1915?