DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Syrie refuse la solution de la Ligue Arabe


Syrie

La Syrie refuse la solution de la Ligue Arabe

Damas dénonce le plan de l’organisation pan-arabe proposé dimanche avec un départ à terme de Bachar al-Assad. Signe que la brouille est profonde, les pays du Golfe ont décidé de retiré leurs observateurs en Syrie. La Ligue arabe a proposé de prolonger sa mission d’observation entamée en décembre.

Le ministre syrien des affaires étrangères a précisé que Damas étudiait la demande. Walid Mouallem a surtout accusé ses pairs arabes de comploter pour internationaliser la crise en recourant à l’ONU. “Vous essayez de dessiner un avenir pour la Syrie loin de la volonté du peuple syrien, c’est une atteinte à notre souveraineté nationale”.

Le chef de la diplomatie a aussi été très clair. Le régime est déterminé à combattre les groupes armés qui sèment le chaos dans le pays.

Autrement dit, la répression du mouvement de contestation entamée il y a dix mois va se poursuivre.

A Homs, ville martyre, les habitants fuient en masse à l’image de cet homme qui n’en peut plus des violences et qui craint pour la sécurité des siens. Il a pris la route pour Damas où le climat semble relativement plus calme.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Baltasar Garzon devant la justice pour son enquête sur le franquisme