DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Sénat français adopte la loi condamnant la négation du génocide arménien


monde

Le Sénat français adopte la loi condamnant la négation du génocide arménien

Après sept heures de débats houleux, le Sénat français a adopté la loi condamnant la négation du génocide arménien. Le texte adopté par 127 voix contre 86 avait déjà été approuvée par l’Assemblée nationale. Il prévoit un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende pour toute personne niant un génocide reconnu par la loi.

Si l’auteur de cette proposition se réjouit, d’autres sénateurs s’inquiètent des répercussions:

“C’est un moment très important, c’est un grand moment pour les droits de l’homme et la dignité humaines, je suis vraiment contente que le parlement l’ai adoptée aujourd’hui. Et j’espère que cette loi pourra suivre son cours tranquillement.” s’est réjouit Valérie Boyer, à l’initiative de cette loi.

Jean-Pierre Sueur, le président de la commission des lois du Sénat, est beaucoup moins enthousiaste: “Nous sommes persuadés à la commission des lois que ce texte est inconstitutionnel.” a-t-il déclaré. “Tôt ou tard on s’en rendra certainement compte. Mais est-ce que ce débat a pansé les plaies? Est-ce-qu’il a permis de mieux connaître l’Histoire? Est-ce-qu’il a fait faire des progrès à la diplomatie?

Je n’en suis pas sûr et je crois qu’il n’a pas fermé le dossier. “ a-t-il conclu.

Ankara, qui parle de grande injustice, a d’ores et déjà fait savoir que des mesures de représailles seront mises en place. L’ambassadeur de Turquie en France restera en poste jusqu‘à la promulgation de la loi par le président d’ici maximum 15 jours.

Du côté des Arméniens de France, on se réjouissait, au contraire, que cette loi soit définitivement adoptée. Cette communauté compte 600 000 membres et le gouvernement français est soupçonné de vouloir les satisfaire à des fins électoralistes.

Prochain article

monde

Que s'est-il passé en Arménie en 1915?