DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Paris s'attire les foudres d'Ankara et la gratitude d'Erevan


Turquie

Paris s'attire les foudres d'Ankara et la gratitude d'Erevan

Erevan multiplie les signes de gratitude envers Paris après l’adoption de la loi controversée sur les génocides. A commencer par le chef de la diplomatie arménienne, Edouard Nalbandian : “Ce jour restera gravé en lettres d’or, non seulement dans l’histoire de l’amitié entre les peuples arménien et français, mais aussi dans les annales de l’histoire de la protection des droits de l’homme dans le monde. Cela confortera les mécanismes existants de prévention des crimes contre l’humanité”.

Un peu plus tôt, c’est Ankara qui menaçait de rompre toute relation diplomatique avec la France. L’Ambassadeur de la Turquie à Paris. “C’est un sujet très sensible pour la Turquie. Ankara n’acceptera jamais une telle loi. Maintenant tout le monde va en payer le prix, y compris la Turquie, la France, l’Arménie, les communautés arménienne et turque ici, tout le monde”, souligne Tahsin Burcuoglu.

Plus que les tensions politiques, ce sont deux peuples qui semblent aujourd’hui ne plus se comprendre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les créanciers privés de la Grèce trop gourmands ?