DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an après la chute d'Hosni Moubarak, le nouveau Parlement égyptien prête serment

Vous lisez:

Un an après la chute d'Hosni Moubarak, le nouveau Parlement égyptien prête serment

Taille du texte Aa Aa

A l’extérieur du bâtiment, plusieurs manifestants sont mobilisés pour faire pression sur les députés. Pas question de revenir sur les exigences de la révolution. L’armée a transféré ce lundi les pouvoirs législatifs qu’elle détenait depuis le renversement d’Hosni Moubarak à la nouvelle chambre basse. Une chambre occupée au trois-quarts par des partis islamiques.

Au micro d’euronews, le chef du parti salafiste Al-Nour, Imad Abdelghafourtient, a tenu à rassurer les laïcs : “Pour nous, il y a une conviction historique, c’est que pendant la période actuelle il y ait une entente entre tous les partis, qu’ils soient issus de la mouvance islamique ou pas.”

Al-Nour hérite de l’un des deux postes de vice-président de l’Assemblée. C’est un cadre des Frères musulmans, membre du parti de la Liberté et de la Justice, qui a été élu président de la chambre à une très large majorité. Et pour cause, sa formation détient 47% des sièges de l’Assemblée.