DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Beaucoup de clémence pour le soldat américain accusé d'un massacre en Irak


Etats-Unis

Beaucoup de clémence pour le soldat américain accusé d'un massacre en Irak

Pas de prison pour Frank Wurterich, le soldat américain présumé responsable de la mort de 25 personnes en 2005 en Irak.

Dernier accusé dans cette affaire où tous les autres ont été blanchis, Wurterich a été dégradé du rang de sergent à celui de simple soldat. Il a aussi été condamné à 90 jours de détention par la cour martiale de Camp Pendleton mais il n’effectuera pas cette peine, selon les termes d’un accord passé avec l’accusation.

Le 19 novembre 2005, 24 Irakiens au total, dont des enfants, avaient été tués dans ce qui constitue l’un des plus graves crimes de guerre reprochés à l’armée américaine pendant son déploiement de près de neuf en Irak.

Selon l’accusation, les militaires s‘étaient lancés, malgré l’absence d’insurgés, dans un véritable massacre, trois heures durant, pour venger un camarade tué par une bombe.

Prochain article

monde

Pas de remise en liberté pour le créateur de Megaupload