DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles veut un droit à l'oubli numérique

Vous lisez:

Bruxelles veut un droit à l'oubli numérique

Taille du texte Aa Aa

Effacer les traces sur Internet et mettre en place un droit à “l’oubli numérique”, c’est ce que souhaite la commission européenne. Une proposition de législation a été présentée à Bruxelles ce mercredi, proposition qui prévoit que les entreprises présentes sur le web, comme les réseaux sociaux, ne pourront plus faire n’importe quoi avec les photos et les informations collectées par et sur leurs utilisateurs.

“Les citoyens devront savoir comment leurs données sont traitées. Deuxièmement : il faudra que les entreprises du web demandent un consentement formel aux citoyens pour utiliser leurs données”, a déclaré

Viviane Reding, commissaire européenne à la Justice, porteuse du texte.

Un consentement qui n’a pas été demandé, par exemple, aux habitants de milliers de villes avant la mise en place du service Street View de Google.

Cette proposition de directive européenne a aussi pour but d’homogénéiser les législations des 27 en matière de protection des données.