DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Davos: un club très fermé


Davos 2012

Davos: un club très fermé

Pas de Forum de Davos pour ceux qui n’ont pas de badge. Pour parler économie et évoquer la crise, il faut impérativement se munir d’un laisser-passer.

Le principe est simple mais coûteux: pour assister aux débats, vous devez être membre du Forum économique mondial. L’adhésion coûte plus de

40 000 euros, il faut en plus s’acquitter de 15.000 euros pour obtenir le précieux sésame qui permet d’accéder au forum.

Et quand on demande aux participants,la somme déboursée par leur entreprise, on note une certaine réticence: “C’est vrai que c’est beaucoup d’argent pour la société explique ce participant, mais ça vaut le coup parce que c’est un investissement stratégique. Notre société a décidé de continuer d‘être présente à Davos car c’est payant.”

“Je ne sais vraiment pas indique cette femme, je pense que mon mari le sait mieux que moi mais je sais que c’est beaucoup d’argent.”

Mais quel est l’intérêt d’organiser un événement tel que Davos, où tous les puissants de ce monde se retrouvent, si personne n’en entend parler ?

La réponse est simple: l’accès aux journalistes est gratuit.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Le FMI abaisse ses prévisions de croissance mondiale pour 2012