Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

|

Le Commissaire européen à l‘élargissement, Stefan Füle, a accueilli plutôt froidement le vote par le Sénat français de la loi punissant la négation du génocide arménien. Alors que les négociations d’adhésion avec la Turquie sont au point mort, il préfère rester en dehors d’un débat qui appartient plus, selon lui, aux historiens.

“J’estime que la Commission européenne n’a pas à intervenir sur des questions qui impliquent des États membres et des pays candidats à l’adhésion, en particulier sur des sujets si sensibles. Je pense ces questions majeures sont mieux traitées par les historiens; elles sont mieux traitées à travers le dialogue, en rassemblant les faits, plutôt que par des déclaration politiques.”

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|