DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les derniers enregistrements secrets de JFK rendus publics


Etats-Unis

Les derniers enregistrements secrets de JFK rendus publics

Des images qui appartiennent à la grande Histoire comme ce discours d’investiture le 20 janvier 1961 et cette phrase célèbre du président Kennedy prêtant serment : “Ne demandez pas à votre pays ce qu’il peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays”.

Des enregistrements aussi pour la petite histoire mais qui éclairent d’un jour nouveau cette période décisive pour le monde et l’Amérique.

Dans ces 45 heures inédites d’enregistrements gardés jusque là secrets, il y a notamment cet extrait où le jeune président démocrate interroge deux conseillers de retour du Vietnam où sévit une guerre qui marquera à jamais l’histoire américaine. “Etes-vous allés dans le même pays” demande t-il, comment pouvez vous dire des choses aussi différentes que la situation militaire s’améliore et celle de l’opinion se dégrade et affecte nos militaires”.

Dans un autre registre : John Fiztgerald Kennedy s’entretient au téléphone avec Andreï Gromyko, le ministre soviétique des affaires étrangères. En pleine guerre froide, dans le bureau ovale de la Maison Blanche, le téléphone rouge entre Washington et Moscou saisit des scènes touchantes. Alors que les deux dirigeants parlent d’affaires graves, la voix des deux enfants présidentiels, Caroline et John John, retentit “Bonjour Monsieur Gromyko, hey bonjour les enfants, ils sont très populaires chez nous”, dit Gromyko. “C’est son chef qui vous a envoyé Pushinka, le petit chien”, explique Kennedy à ses enfants.

Des sourires on passe au drame. Dans ce dernier extrait, le président Kennedy parle de sa visite à Dallas au Texas… Le dernier acte tragique d’une présidence inachevée et conclut dans le sang avec son assassinat ce 22 novembre 1963. Un évènement qui a bouleversé le monde avec ces images à jamais gravées dans la mémoire collective…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'opposant russe Iavlinski pourrait être écarté de la présidentielle