DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an après, la Révolution égyptienne n'est pas terminée

Vous lisez:

Un an après, la Révolution égyptienne n'est pas terminée

Taille du texte Aa Aa

La place Tahrir était noire de monde ce mercredi pour le premier anniversaire de la Révolution égyptienne. Il y a un an, c’est ici que naissait le mouvement qui a conduit au départ de Hosni Moubarak, après trente ans de règne.

Toutes les couleurs politiques égyptiennes étaient présentes, pro-démocratie comme Mohammed el-Baradeï, Frères musulmans ou Libéraux.

La Révolution, qui n’a duré que 18 jours, a fait plusieurs centaines de morts, et sur la place on pouvait voir les portraits de plusieurs victimes des violences de l’année dernière.

“Aujourd’hui nous sommes venus pour fêter la révolution égyptienne qui a eu lieu l’an dernier, déclare un homme, et pour féliciter nos martyrs”.

Mais cette jeune femme est moins euphorique :

“Moi je ne viens pas aujourd’hui pour faire la fête, je viens pour continuer la révolution car rien n’a changé”.

“Le parlement doit voter la constitution, s‘énerve cet homme, organiser des élections présidentielles et parlementaires, car le conseil militaire est en train de détruire le pays”.

Et pour tous ceux, et ils sont nombreux, qui réclament le départ du Conseil suprême des Forces Armées, qui dirige le pays depuis la chute de Moubarak, la Révolution est tout sauf terminée.