DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Concordia : capitaine et compagnie se renvoient la responsabilité

Vous lisez:

Concordia : capitaine et compagnie se renvoient la responsabilité

Taille du texte Aa Aa

Francesco Schettino accuse un dirigeant de l’entreprise de lui avoir ordonné de naviguer à proximité de la côte pour faire de la publicité à la société. Une manoeuvre extrêmement périlleuse pour un navire de cette dimension.

La compagnie nie en bloc. Pourtant la presse italienne affirme que le passage de ces bateaux figuraient même à titre d’attraction sur le programme des festivités de certains villages.

L’enquête se poursuit avec le compte-rendu des écoutes téléphoniques des appels passés par le capitaine à quelques uns de ses amis. Il confie à l’un d’eux avoir fui le navire juste après avoir heurté le rocher, ce qui contredit sa première version.

Francesco Schettino risque jusqu‘à 15 ans de prison pour l’homicide par imprudence d’au moins 16 personnes.