DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre australien bousculé par des aborigènes

Vous lisez:

Le Premier ministre australien bousculé par des aborigènes

Taille du texte Aa Aa

Beaucoup de peur mais pas trop de mal pour le Premier ministre australien.

Derrière la vitre du restaurant où se trouve Julia Gillard, des gens qui l’insultent et lui crient “honte à vous.”

Quand les manifestants brisent la vitre, la chef du gouvernement est exfiltrée par la sécurité, dans la cohue elle chute et va même perdre une chaussure.

Choquée, elle dira ensuite qu’elle est une dure à cuire.

Ce sont des aborigènes qui protestaient contre la fête nationale, ce 26 janvier marque en effet l’arrivée des colons en Australie en 1788. Les aborigènes le célèbrent, eux, comme le jour de l’invasion.

Ce qui a mis de l’huile sur le feu, c’est la récente demande du chef de l’opposition conservatrice. Il a réclamé le démantèlement d’un camp permanent aborigène dans la capitale, ces derniers l’appellent leur ambassade. Les aborigènes restent la population la plus défavorisée du pays.