DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

MSF proteste contre des cas de torture en Libye


Libye

MSF proteste contre des cas de torture en Libye

L’organisation humanitaire a annoncé la suspension de ses activités dans les centres de détention de Misrata, ville martyre de la révolution. Le directeur général de MSF affirme que des patients leur ont été confiés entre deux interrogatoires dans le but d‘être remis sur pied pour de nouveaux interrogatoires. MSF parle même ouvertement de tortures sur les détenus. Une thèse relayée aussi par Amnesty International.

Ces cas de maltraitance, de tortures voire de disparitions d’anciens kadhafistes incorporés de force ou non dans l’ancienne armée remontent régulièrement à la surface depuis la fin de la révolution.

Le CNT, les nouvelles autorités libyennes sont embarassées par ces révélations car elles contredisent les promesses de rupture avec l’ex-régime du colonel. Le nouveau pouvoir parle d’actes isolés et individuels, oeuvre de milices locales très difficiles à contrôler sur le terrain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Yoani Sanchez va-t-elle enfin pouvoir quitter Cuba ?