DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Combien vaut le traumatisme des rescapés du Concordia ?

Vous lisez:

Combien vaut le traumatisme des rescapés du Concordia ?

Taille du texte Aa Aa

La bataille juridique commence, quinze jours après le naufrage du paquebot italien. Pour les passagers sains et saufs, la compagnie Costa a proposé 11.000 euros aux associations de défense, certaines s’en réjouissent :

“Nous sommes satisfaits de cet accord, se réjouit Federica Lugli, qui pilote le Comité des naufragés du Concordia, parce qu’il a été obtenu très rapidement. De plus Costa Croisière s’est engagé à payer les passagers dans les sept jours qui suivront la signature de l’accord.”

Pour certains en revanche, ce montant de 11.000 euros, c’est ridicule. L’association italienne de consommateurs Codacons a porté plainte aux Etats-Unis contre Carnival, la maison mère du groupe Costa : “11.000 euro pour risquer de mourir noyé, avec son enfant dans les bras, ou avec son père dans une chaise roulante, c’est vraiment rien, s’insurge Carlo Rienzi, de Codacons. Voyons ce que dira le juge américain. Il doit examiner notre plainte collective, dans laquelle nous réclamons 125.000 euros de compensations par passagers.”

Pour les morts et les disparus, la facture pourrait atteindre des millions, selon les experts. Seize corps ont été repêchés, mais les seize disparus ne seront sans doute jamais retrouvés : une zone de 32 km2 autour du bateau a été explorée, sans succès.

L’autre urgence c’est le pompage des 2400 tonnes de fioul, contenus dans le ventre du navire, opération annoncée pour dimanche.