DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Interpellation et mise en examen du fondateur de PIP


France

Interpellation et mise en examen du fondateur de PIP

Jean-Claude Mas est mis en examen pour

“blessures involontaires”. Le fondateur de la société de prothèses mammaires PIP a été remis en liberté ce jeudi soir à Marseille contre le versement d’une caution de 100.000 euros mais il reste sous contrôle judiciaire.

Son avocat, Maître Yves Haddad, a expliqué que Jean-Claude Mas avait répondu à des centaines de questions des gendarmes sur sa responsabilité.

Jean-Claude Mas a admis avoir produit un gel de silicone non homologué mais réfuté tout danger au sujet des implants mammaires qu’il fabriquait.

Plusieurs présidentes d’associations de victimes ont aussi été entendues par la police. A ce jour, plus de 2.500 plaintes ont été déposées.

Prochain article

monde

Un archevêque éloigné pour avoir voulu dire la vérité