DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: les violences se rapprochent de Damas


Syrie

Syrie: les violences se rapprochent de Damas

En Syrie, les violences s’intensifient, se rapprochent de la capitale et les chiffres donnent le vertige. Au moins 80 personnes ont été tuées rien que ce dimanche, et la moitié sont des civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, l’OSDH. Cet observatoire a affirmé que des affrontements entre des déserteurs et l’armée régulière ont eu lieu dans des villes proches de Damas. Jusqu’ici la capitale avait été relativement épargnée par la révolte contre le régime du président Bachar al-Assad.

Les observateurs de la Ligue arabe, dont la mission en Syrie a été suspendue ce samedi, sauront au début du mois de février s’ils devront se retirer ou pas. Une réunion des ministres arabes des Affaires générales est prévue le 5.

En Éthiopie, au sommet de l’Union Africaine, le secrétaire général des Nations unies a

appelé le président Bachar al-Assad, “à engager un dialogue politique”. “Les dirigeants syriens devraient prendre une action ferme, une action décisif, pour arrêter la violence”.

A Istanbul en Turquie, des dizaines de réfugiés syriens ont manifesté en réclamant la chute du régime de Bachar al-Assad. Les regards se tournent vers le Conseil de sécurité de l’Onu. L’opposition syrienne souhaite une intervention des Nations unies en Syrie.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Au Vatican, le lâcher de colombes a connu quelques couacs