DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Raul Castro tente de donner un nouveau souffle au parti communiste cubain


Cuba

Raul Castro tente de donner un nouveau souffle au parti communiste cubain

Le 1er secrétaire a appelé à un “changement pour éviter de couler” lors d’une conférence extraordinaire du parti qui intervient après une série de réformes comme la possibilité de créer des petites entreprises ou réaliser des transactions immobilières.

Mais le frère de Fidel Castro a défendu aussi le principe du parti unique pour se protéger de l’impérialisme américain. Autoriser de nouveaux partis reviendrait selon lui à ouvrir la porte aux ingérences étrangères.

Le Parti communiste est le seul parti autorisé dans l‘île depuis l’avènement de la révolution en 1959.

Seule légère ouverture annoncée, la possibilité de limiter le nombre de mandats politique avec un maximum de deux mandats de cinq pour les dirigeants dont Raul Castro lui-même. A 80 ans, il cumule actuellement les fonctions de président du Conseil d’Etat, du conseil des ministres et de chef du parti. Objectif : rajeunir les cadres mais le discours n’est pas nouveau.

Autres mesures envisagées, mettre fin aux discriminations qui restent fortes dans l‘île et développer l’appareil médiatique. Une sinécure à Cuba où la censure règne en maître et où l’usage d’internet est extrêmement réduit.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les dirigeants de la banque RBS renoncent à leur bonus