DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corruption: le président allemand Wulff sous pression

Vous lisez:

Corruption: le président allemand Wulff sous pression

Taille du texte Aa Aa

Une pression de plus en plus forte pèse sur le président allemand Christian Wulff. Le bureau de son porte-parole, limogé sans explication avant Noël, a été perquisitionné la semaine dernière. Les données confisquées confirmeraient l’implication d’Olaf Glaeseker dans un système de corruption d’après la télévision allemande.

Deux autres personnages, le couple Geerkens, embarrassent aussi le président Wulff. Il aurait bénéficié en 2008, avant son entrée en fonction, d’un prêt très avantageux de 500 000 euros de la part d’Edith Geerkens, pour financer l’achat d’une maison.

Le président allemand qui représente une autorité morale, a toujours nié avoir des relations d’affaires avec le couple. Or, les médias allemands viennent de prouver le contraire, en révélant qu’Ego Gerkeens avait été pendant 15 ans client de son cabinet d’avocat.