DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet de l'UE: la dette grecque plus que jamais prioritaire

Vous lisez:

Sommet de l'UE: la dette grecque plus que jamais prioritaire

Taille du texte Aa Aa

Le sommet de l’Union Européenne de ce lundi 30 janvier s’est terminé sans véritable accord sur la façon de traiter le problème de la dette grecque dont les conséquences sont encore à craindre pour le bloc européen.

Les discussions portant sur les contributions du secteur privé pour alléger la dette grecque sont plus compliquées qu’il n’y parait.

La Grèce n’a pas seulement emprunté aux banques européennes et internationales; les banques grecques sont aussi lourdement impliquées, en prêtant à un gouvernement incapable d’honorer ses dettes.

Mais il y a pire, le secteur privé grec est fortement opposé à ce qu’on appelle “la réforme des 10 pages” imposée à la Grèce par l’Union Européenne, prétextant que cela pourrait entraver ses performances et réduire la capacité de son marché intérieur à générer des profits.

L’Europe est de plus en plus inquiète quant aux conséquences que la crise grecque pourrait avoir sur les économies les plus fragiles telles que le Portugal, l’Espagne et l’Italie; elle augmente donc la pression pour obtenir de la Grèce qu’elle applique les mesures d’austérité qui lui ont été imposées récemment en échange d’une nouvelle injection d’argent de l’Union Européenne et du FMI. La Troika a accepté de se réunir à nouveau cette semaine pour se pencher encore une fois sur le problème.

Reste à voir jusqu’ou les efforts de la Banque Centrale Européenne pour acheter des obligations pourra aider à résoudre le problème.

Euronews a interviewé Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles:

pour lui, le problème c’est la classe politique grecque qui refuse tout changement pour ne pas perdre ses privilèges. Pourtant, de vraies réformes sont absolument nécessaires quitte à ce que les grecs mangent de la vache enragée pendant dix ans. Pour Jean Quatremer, c’est encore la seule solution pour éviter que la Grèce ne sorte de l’Union Européenne et coule définitivement.