DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le froid glacial se déplace vers l'ouest

Vous lisez:

Le froid glacial se déplace vers l'ouest

Taille du texte Aa Aa

Ici en Turquie, Istanbul a suspendu le transport maritime sur le Bosphore. Un cargo a même sombré dans une tempête dans la Mer Noire. Dans la principale ville turque, les Stambouliotes doivent faire face à 50 cm de neige, 900 engins sont déployés pour dégager les routes.

Même souci sur les routes d’Italie, deux mètres de neige sont tombés en Toscane, le sud de l’Italie n’est pas épargné.

Dans le sud-est de la France et la Corse 40 000 personnes ont été privées d‘électricité.

Rien à voir pourtant avec ces pays d’Europe de l’est, où la température oscille entre -20° et-30°, un froid mortel, près de 90 victimes comptabilisées.

Plus de 20 morts en Pologne, les autorités appellent la population à sortir le moins possible. Mais certaines personnes ont trouvé la mort, intoxiquées par le monoxyde de carbone, à cause d’un chauffage défectueux.

Des décès dus au froid, il y en a aussi en Roumanie, en Slovaquie, en République tchèque, et surtout en Ukraine. Le pays le plus meurtri par le froid : plus de 40 morts depuis six jours, des milliers d‘écoles fermées et 400 000 écoliers en vacances forcées. Les sans-abris sont les plus vulnérables, et les hôpitaux sont assaillis par des patients souffrant d’hypothermie et d’engelures.