DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: encore des désertions, toujours la répression


Syrie

Syrie: encore des désertions, toujours la répression

En Syrie, des dizaines de nouveaux soldats ont choisi de déserter ce mercredi. Et c’est la fleur au fusil qu’ils rejoignent les rangs de la rébellion. Cela se passe à Homs. Et pourtant, la ville, bastion de la contestation, est toujours le théâtre d’intenses combats entre les insurgés et les forces de sécurité du régime.

Cette journée de mercredi a été particulièrement sanglante: une soixantaine de morts sur l’ensemble du pays, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Plusieurs observateurs font remarquer que la contestation prend une forme plus violente, loin des images des rassemblements pacifiques de ces derniers mois. Il faut dire qu’en face, le régime de Bachar Al-Assad ne montre aucun signe d’assouplissement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Floride : Romney largement devant Gingrich