DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alexandre Litvinenko, mon fils le traître

Vous lisez:

Alexandre Litvinenko, mon fils le traître

Taille du texte Aa Aa

L’affaire Litvinenko ressurgit d’une façon pour le moins surprenante. Rappelez-vous, en 2006, cet ex-agent secret russe meurt à Londres, empoisonné. Mais c’est dans un petit village d’Italie que l’histoire rebondit. Là où vit Valter, le père d’Alexandre Litvinenko. Il a fuit son pays après la mort de son fils, après avoir accusé le Kremlin pour l’assassinat. Aujourd’hui, il assure qu’Alexandre était un traître. Dans une interview à la télévision d’État russe le vieil homme réclame le pardon du Kremlin, et le droit de retourner en Russie : “Il fait froid ici. Personne n’a besoin de nous. Ma femme, qui est morte maintenant, a toujours voulu repartir en Russie, elle en pleurait. Personne ne veut de nous ici.”

Propagande du Kremlin, ou délire d’un vieil homme qui assure vivre dans la misère ? Valter Litvinenko dit même que les traîtres doivent être fusillés. Selon sa veuve, l’agent secret travaillait bien pour les services secrets britanniques.