DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alexandre Litvinenko, mon fils le traître


Russie

Alexandre Litvinenko, mon fils le traître

L’affaire Litvinenko ressurgit d’une façon pour le moins surprenante. Rappelez-vous, en 2006, cet ex-agent secret russe meurt à Londres, empoisonné. Mais c’est dans un petit village d’Italie que l’histoire rebondit. Là où vit Valter, le père d’Alexandre Litvinenko. Il a fuit son pays après la mort de son fils, après avoir accusé le Kremlin pour l’assassinat. Aujourd’hui, il assure qu’Alexandre était un traître. Dans une interview à la télévision d’État russe le vieil homme réclame le pardon du Kremlin, et le droit de retourner en Russie : “Il fait froid ici. Personne n’a besoin de nous. Ma femme, qui est morte maintenant, a toujours voulu repartir en Russie, elle en pleurait. Personne ne veut de nous ici.”

Propagande du Kremlin, ou délire d’un vieil homme qui assure vivre dans la misère ? Valter Litvinenko dit même que les traîtres doivent être fusillés. Selon sa veuve, l’agent secret travaillait bien pour les services secrets britanniques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sans-abris : le froid fait des ravages partout en Europe