DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Drame de Port-Saïd: un "complot anti-révolutionnaire" ?


Egypte

Drame de Port-Saïd: un "complot anti-révolutionnaire" ?

Les réactions politiques se multiplient suite au drame de Port-Saïd. Le Parlement s’est réuni en session extraordinaire ce jeudi au Caire. Les députés ont observé une minute de silence. Puis le Premier ministre, venu spécialement au Parlement, a annoncé la démission du gouverneur de Port-Saïd et le limogeage de la direction de la fédération égyptienne de football.

En Egypte plus qu’ailleurs, le football est politique. Et ils sont nombreux à considérer que ce qui s’est passé dans le stade de Port-Saïd a été prémédité. C’est l’avis d’Osama Yassin, un des responsables du parti Liberté et Justice, l’aile politique des Frères Musulmans. Selon lui, ces violences “(ne sont pas) un affrontement entre sportifs mais le résultat d’un scénario visant à instaurer le chaos”. “L’objectif de tout cela est surtout de faire avorter la révolution des Egyptiens et d’arrêter la voie du changement démocratique en Egypte”, a-t-il conclu.

Alors, qui serait précisément derrière cette flambée de violence ? Plusieurs commissions d’enquête ont été mises en place. Maintenant, à qui profite le drame ? La question est dans toutes les têtes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Portugal : Grève dans les transports publics