DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Eglise et les services médicaux tentent de dissuader les manifestations en Russie

Vous lisez:

L'Eglise et les services médicaux tentent de dissuader les manifestations en Russie

Taille du texte Aa Aa

Le patriarche orthodoxe Kirill a conseillé aux fidèles de prier et le chef des services sanitaires craint lui des rassemblements par -18 degrés, température annoncée pour la fin de cette semaine à Moscou.

Qu’importe, les anti-Poutine sont prêts à tout pour faire entendre leurs voix.

“Nous voulons une élection loyale. Si l’actuel chef de la Commission électorale Tchourov n’est pas limogé, on n’aura pas un vrai scrutin”, estime cet anti-Kremlin.

Le pouvoir russe mobilise lui aussi ses forces et même au delà des partis traditionnels avec des mouvements qui fleurissent pour soutenir le Premier ministre Poutine, candidat à la présidentielle du 4 mars.

“Nous pensons que ceux qui appellent les gens à s’opposer, utilisent le mécontentement de la population pour leurs propres objectifs”, affirme ce représentant d’un mouvement pro-Poutine.

Malgré le froid, samedi promet un face-à-face bouillant entre les opposants et les supporteurs du chef du gouvernement.

“Ici, sur la place de la victoire, tous les derniers jours du mois, l’opposition se rassemble pour défendre l’article 31 de la constitution qui garantit le droit de réunion. Deux manifestations sont prévues samedi. L’une, pour des élections justes, et l’autre pour soutenir la candidature de Vladimir Poutine. Alexandre Shashkov, euronews”