DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Caire : nouvelles protestations suite au drame de Port-Saïd


Egypte

Caire : nouvelles protestations suite au drame de Port-Saïd

La vague de colère provoquée par la tragédie de Port-Saïd, s’est répandue comme une trainée de poudre dans la capitale égyptienne.

Quelques heures avant le rassemblement prévu ce vendredi devant le Parlement et lancé à l’appel de 28 organisations, de nouveaux heurts ont opposé de jeunes manifestants aux forces de l’ordre.

Postés parfois depuis des toits d’immeuble, les protestaires, supporters pour la plupart du club d’Al-Ahly, ont lqncm de pierre sur la police qui a répliqué par des tirs de gaz lacryomgènes.

“Je viens d’Al Atras, je suis supporter du club de Al-Ahly et je blâme la police pour ce qui est arrivé. Habituellement, on est fouillés avant d’entrer dans le stade, mais cette fois personne ne l’a fait, s’exclame cet homme.”

“Cela n’avait rien d’un banal affrontement entre supporters, j’y vois plutôt quelque chose d’orchestré à l’avance. Le conseil militaire est responsable de ce drame. Il a promis d’assurer la sécurité des matches du championnat. Mais je pense plutôt qu’ils devraient arrêter de fumer, ce ne sont pas des gens fiables, s’insurge cet autre.”

Les manifestants, dont certains ont planté des tentes sur l’emblématique place tahrir du Caire, accusent les autorités d‘être responsables du déchainement de violences survenu mercredi soir dans un stade. Un drame qui a couté la vie à 74 personnes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le nord de l'Australie sous les eaux