DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Drame de Port-Saïd : les ultras crient au complot


Egypte

Drame de Port-Saïd : les ultras crient au complot

Le stade de Port Saïd porte les stigmates de ce que les autorités voudraient présenter comme un terrible accident et que les victimes voient comme un massacre organisé.

Que s’est-il réellement passé dans ce stade où 74 personnes ont perdu la vie mercredi dernier ?

Même son de cloche et même colère au Caire où des milliers d’Egyptiens manifestent depuis jeudi et affrontent les forces de l’ordre.

Leur sentiment : ce match était un traquenard et les ultras, supporters du célèbre club al-Ahly étaient visés. “Je fais partie des ultras”, explique un homme, “je suis un supporter d’al-Ahly, et j’en veux à la police pour ce qui s’est passé. D’habitude nous sommes fouillés à l’entrée du stade, mais cette fois ce ne fut pas le cas”.

“Ce drame a été planifié. Pourquoi les fans d’al-Masry ont-ils gâché le match alors qu’ils menaient largement au score. Cela n’a aucun sens”, dit une autre personne.

Ces supporters du plus grand club de football egyptien ne sont pas célèbres que dans les stades.

Habitués des confrontations avec la police et les militaires, ils sont convaincus d‘être la cible d’une vengeance organisée.

“Ils nous poussaient alors que nous étions dans le haut des gradins. Certains ont chuté et sont morts. Les forces de sécurité n’ont rien fait pour empêcher ça. J’ai reçu des coups de couteaux à la main et à la tête”, explique un témoin.

Les Ultras sont-ils les victimes d’une vengeance de partisans de l’ancien régime ?

Beaucoup de ces supporters ont participé à la révolte qui a fait chuter Hosni Moubarak il y a un an.

Depuis ils figurent régulièrement dans les rangs des manifestants qui demandent le départ du pouvoir militaire en place.

Ce député, comme beaucoup de ses concitoyens, réclame une enquête pour faire toute la lumière sur ces événements. Mustapha Bakry : “Le véritable but de tout ça est de faire tomber l’Etat égyptien. Ces événements étaient calculés. Ce n’est pas une coïncidence. C’est orchestré par des personnes de l’ancien régime et des puissances étrangères”.

Les Ultras d’al-Ahly, club ultra populaire fort de millions de supporters à travers le monde, font figure de héros en Egypte.

Ils étaient notamment –ce fameux jour de février 2011– aux premières loges contre les chevaux et les chameaux du régime lancés à l’assaut de la foule.

Si le complot n’est pas prouvé, reste que la question se pose de l’absence de mesures de sécurité adéquates. Il est temps pour l’arbitre de sortir le carton rouge.

Prochain article

monde

L'Egypte toujours en proie à la violence après le drame de Port Saïd