DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Pologne gèle la ratification de l'accord Acta


Pologne

La Pologne gèle la ratification de l'accord Acta

En janvier dernier, des milliers d’internautes polonais ont manifesté contre l’accord Acta.

Ils voient alors dans cet accord commercial anti-contrefaçon une menace pour la liberté d’expression sur la Toile et craignent que son application conduise à la fermeture de nombreux sites.

Leur protestations semble avoir porté leurs fruits. Le Premier ministre polonais, Donald Tusk a annoncé ce vendredi que son pays gelait la ratification de l’accord Acta.

Acta est officiellement destiné à lutter contre la contrefaçon de manière très large. Il concerne les médicaments, les marchandises contrefaites, mais aussi le téléchargement illégal sur Internet. La Pologne, comme d’autres pays européens avait signé cet accord le 26 janvier dernier, passant outre les vives protestations sur le web et dans les rues.

Acta a été négocié entre l’Union européenne, les Etats-Unis, le Japon, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, Singapour, la Corée du Sud, le Maroc, le Mexique et la Suisse.

Prochain article

monde

Une "Magna Carta" de 1297 restaurée exposée à Washington