DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : 5 morts dans des heurts entre police et manifestants


Egypte

Egypte : 5 morts dans des heurts entre police et manifestants

La nuit tombe sur le Caire et les manifestants, armés de pierres, continuent de s’en prendre ce vendredi aux symboles du pouvoir, pour la 2e journée consécutive.

Cinq personnes sont mortes hier en Egypte lors de confrontation avec les forces de sécurité, dont deux dans la capitale, où l’on dénombre également plus de 1000 blessés.

Face à un bâtiment en feu, celui de l’autorité des taxes, les protestataires gravitaient toujours autour du ministère de l’Intérieur, repoussés par les gaz lacrymogènes ou par les matraques des policiers anti-émeutes.

Deux jours après la tragédie de Port-Saïd, ils réclament la tête du chef du Conseil suprême des forces armées, le Maréchal Tantaoui et la remise du pouvoir aux civils

Cette nouvelle flambée de violence n’est pas circonscrite au Caire. A Alexandrie, à Suez, dans le nord du pays, des milliers de personnes ont également manifesté contre l’armée.

La mort de 74 personnes au stade de Port-Saïd a donc attisé la défiance à l‘égard du pouvoir militaire, une défiance latente : de nombreux égyptiens réclament depuis des mois une refonte du ministère de l’Intérieur, ainsi que le respect des libertés et de la justice sociale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La mobilisation à l'épreuve du froid à Moscou