DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La mobilisation à l'épreuve du froid à Moscou


Russie

La mobilisation à l'épreuve du froid à Moscou

C’est un froid glacial qui s’annonce, aux environs de – 20°C, mais qui ne dissuade pas pour autant les organisateurs de la grande marche anti-Poutine… Tout au plus préconisent-ils de se chausser de Valenki, les bottes de feutres portées par les paysans russes. Malgré quelques réserves affichées, “je viendrai s’il ne fait pas trop froid” peut-on entendre dans les rangs des manifestants, l’opposition mise sur une participation de 70 000 personnes.

Les partisans du Premier ministre Vladimir Poutine comptent eux aussi battre le pavé ce samedi.

“Je me rends à toutes les marches de l’opposition, avance ce moscovite. Je suis démocrate, je ne suis pas nationaliste, ni pro-Poutine. Je veux du changement, c’est tout.”

“Je pense qu’il n’y a pas d’alternative sérieuse à Poutine, dit cette résident de Moscou. De près ou de loin, je ne vois personne, qui puisse le remplacer. Et face à ça, il y a beaucoup de changements à mettre en oeuvre. Sur ce point, je ne vois pas non plus d’opposants sérieux.”

L’opposition, rassemblée par cette marche “Pour des élections honnêtes” continue de réclamer l’ouverture d’une enquête sur les accusations de fraude, à l’issue des législatives de décembre, mais aussi la libération de prisonniers politiques et des réformes électorales.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Quand l'Ukraine gaspille l'énergie gazière pour se chauffer