DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La vague de froid meurtrière qui touche l'Europe continue de sévir


monde

La vague de froid meurtrière qui touche l'Europe continue de sévir

Elle a déjà fait plus de 200 morts, principalement dans l’est du Vieux Continent.

La Pologne et l’Ukraine sont les pays où le nombre de décès liés aux températures polaires a été le plus important.

Dans l’est de la Serbie, onze mille personnes sont isolées par la neige. Le service d’alerte européen, a maintenu son état d’alerte rouge pour cette partie du pays. En Bosnie voisine, trente centimètres de neige sont tombés en une seule nuit alors que le mercure dégringolait à -29°C.

L’Europe occidentale n’est pas épargnée. En France le soleil est là, mais le froid est intense et le vent glacial, tout comme en Allemagne.

Enveloppées d’un beau manteau neigeux Berlin et Hambourg flirtent, malgré un grand ciel bleu, avec des températures frôlant les -15 degrésC.

Dans le nord de l’Espagne, en Catatalogne, plus de 120 000 élèves ont été invités à rester chez eux. Plus d’une centaine d‘écoles ont été fermées en raison du froid et de la neige.

Cette vague de froid affecte aussi l’Italie et évènement rare, il a neigé à Rome ce vendredi. De gros flocons ont tapissé le Panthéon, le Colisée et la Place Saint-Pierre. Par précaution, les principaux monuments de la Rome antique ont été fermés.

La péninsule a connu sa semaine la plus froide depuis 27 ans.


View The big freeze in a larger map

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : Homs bombardée, 217 morts