DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposition syrienne accuse le régime Assad de "massacre"


Syrie

L'opposition syrienne accuse le régime Assad de "massacre"

Les bombardements de la ville de Homs dans la nuit de vendredi à samedi par l’armée syrienne ont fait au moins 260 morts et des centaines de blessés, accuse le Conseil national syrien (CNS), organe regroupant la plupart des courants de l’opposition. En évoquant “l’un des pires massacres commis par le régime Assad depuis le début de la révolte”, en mars. “Les autorités veulent terrifier les
Syriens pour les contraindre à renoncer à leurs manifestations pacifiques”, a commenté un opposant. De son côté, le régime du président Bachar al-Assad nie toute responsabilité dans les événements de la nuit.
 
La répression qui s’abat sur les opposants au régime, plus de 5 000 morts selon les Nations unies, continue à susciter des manifestations en Europe, comme vendredi dans la capitale allemande
Berlin, où l’ambassade syrienne a été dégradée. Ailleurs dans le monde, dans la capitale égyptienne Le Caire, la représentation diplomatique a été en partie saccagée. Et à Koweit, elle a été attaquée, entraînant des dégâts matériels mineurs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'opposition syrienne dénonce "l'un des pires massacres" depuis le début de la révolte